Logo MeetCo
Nous contacter
BlogÉvénementsConnexion

Calculer son TJM freelance : guide complet

Calculer son TJM freelance : guide complet

Introduction

Le TJM, ou Taux Journalier Moyen, est bien plus qu'un simple chiffre pour un freelance. Il représente le reflet de son expertise, de son expérience et de la valeur qu'il apporte à ses clients. Un TJM bien calculé permet de :

Couvrir ses charges professionnelles et garantir sa rentabilité.

Gagner un revenu décent et correspondant à son niveau de vie.

Investir dans son développement personnel et professionnel.

Attirer des clients de qualité et valoriser son expertise.

Fixer son TJM est donc une étape essentielle pour construire une carrière de freelance solide et rentable. Ce n’est donc pas à prendre à la légère et il ne suffit pas de copier les prix du marché pour trouver son TJM.

Ce guide complet t'accompagnera pas à pas dans le calcul précis de ton TJM freelance pour t’assurer une carrière pérenne.

Sommaire

Étape 1 : Définir ses objectifs et sa valeur

Étape 2 : Calculer ses charges et son temps de travail

Étape 3 : Fixer son TJM freelance et le moduler

Conclusion

Bonne lecture 😊

Étape 1 : Définir tes objectifs et ta valeur

Avant de fixer ton TJM, il est essentiel de prendre le temps de définir tes objectifs et de déterminer ta valeur sur le marché. Cette étape cruciale te permettra de construire un TJM freelance cohérent et aligné avec le marché et tes compétences.

Voici une liste de questions à te poser en amont :

- Quel est ton niveau de revenu souhaité ? As-tu besoin de 2000€ pour vivre en province ou de 4000€ pour tenir le rythme de la vie parisienne ?

- Combien de jours par semaine souhaites-tu travailler ? Es-tu plutôt du genre à accepter pleins de missions et bosser 6 jours par semaine ou au contraire, faire du “slow freelancing” et ne bosser que le matin 4h par jour ?

Pense également au fait qu’il faudra garder au moins 1 ou 2 jours par mois pour faire ta compta, même si c’est pas marrant.

- Quels sont tes objectifs professionnels à long terme ? Est-ce que tu souhaites rester en micro-entreprise et ne jamais dépasser le plafond de CA ou as-tu des ambitions plus élevées qui te feront changer de structure juridique ?

Les charges et les impôts ne sont pas les mêmes selon la structure juridique, c’est donc un élément important à prendre en compte pour le calcul de ton TJM.

- Quelles sont tes compétences et ton expérience ?

- Quel est ton niveau d'expertise dans ton domaine ?

- Quelles sont les qualifications et certifications que tu possèdes ?

- Quels sont les TJM pratiqués par les freelances dans ton domaine ?

- Quels sont les services qu'ils proposent ?

- Comment te différencier de la concurrence ?

En répondant à ces questions, tu seras en mesure de définir une vision claire de ta valeur en tant que freelance et de fixer un TJM freelance juste et attractif. Juste, car il correspondra à tes compétences et il te permettra de subvenir à tes besoins quotidiens. Attractif, car il te permettra d’attirer suffisamment de clients.

Pour analyser la concurrence, tu peux te rendre sur des plateformes comme Malt par exemple où tu peux voir les TJM pratiqués par les freelances dans ton domaine et selon leur niveau d’expérience.

N'hésite pas à prendre le temps nécessaire pour réaliser cette étape. Définir tes objectifs et ta valeur est un passage obligatoire pour la réussite de ta carrière freelance.

Étape 2 : Calculer tes charges et ton temps de travail

Maintenant que tu as défini tes objectifs et ta valeur, il est temps de calculer tes charges et ton temps de travail facturable. Cette étape est essentielle pour déterminer un TJM minimum viable qui te permettra de couvrir tes besoins et de garantir la rentabilité de ton activité freelance.

Pour estimer tes charges professionnelles, tu peux consulter les organismes sociaux (service publicURSAFFBPI, etc.) pour connaître les taux de cotisations applicables à ton statut. Pense également à tes frais de structure (assurance, domiciliation, etc.).

Fais également un inventaire de tous tes frais professionnels et renseigne-toi sur les coûts des formations et des outils dont tu as besoin. On y pense pas au moment de calculer son TJM freelance, mais quand t’es entrepreneur, tu dois constamment te développer, te former et évoluer pour rester compétitif et suivre les tendances du marché.

Et ça nécessite de se former personnellement pour acquérir des compétences en vente, en prospection, en création de contenu, etc.

Ensuite, il faudra calculer ton temps de travail facturable. Pour ça, tu peux :

- Déterminer le nombre d'heures travaillées par semaine (ex : 35h/semaine → 140h/mois → 1680h/an) ;

- Déduire les temps non facturables (prospection, administratif, etc.) ;

- Déduire les congés et les indisponibilités ;

Étape 3 : Fixer son TJM freelance et le moduler

Pour cette étape, je te propose qu’on prenne l’exemple de Régis. Régis est un freelance qui a besoin de 2000€ net/mois pour vivre. Il a estimé ses charges annuelles à 20 000€ (formations, cotisations, frais de structure, etc.), soit 1667€/mois et il a estimé avoir un temps de travail facturable de 1200h/an, soit 100h/mois, soit 25h/semaine (en prenant en compte l’administratif et les congés).

Le calcul du Taux Horaire Minimum se fait alors de la manière suivante : (2000 + 1667 ) / 100 = 36,67, donc Régis à un taux horaire de 36,67€. Pour entrer dans ses frais, Régis doit travailler 100h/mois à ce taux horaire. Il peut décider de faire des journées de 5h ou de 8h si il veut.

Pour rester dans un exemple classique, si Régis travaille 7h par jour, son TJM sera de 36,67 x 7 = 256,69€. Bien entendu, il y aura toujours des moments de creux en tant que freelance, donc il est préférable dans ce cas de monter son TJM à 290-300€.

Régis pourra ensuite moduler ce TJM freelance en fonction de la mission et du client. Si c’est une mission longue et récurrente, il pourra s’il le souhaite baisser ce TJM et au contraire, si c’est une mission ponctuelle, il pourra l’augmenter.

Le calcul du TJM est un processus individuel qui dépend de plusieurs facteurs. Il est important de prendre le temps de bien analyser ses besoins, ses charges et son marché pour définir un TJM juste et attractif.

Le cas de Régis est totalement fictif, mais j’espère qu’il te permettra de mieux comprendre comment fixer son TJM en tant qu’indépendant. Ce n’est pas un calcul à prendre à la légère, car bien souvent, c’est à cause de mauvais calcul que les freelances n’arrivent pas à se dégager suffisamment de revenus pour vivre.

Conclusion

Désolé pour ce retour en classe de maths 😅

J’espère que cet article t’aura été utile et qu’il te permettra de mieux fixer ton TJM de freelance pour la suite de ton aventure.

N'oublie pas que ton TJM est un élément essentiel de ta réussite en tant que freelance. Il doit être juste et attractif, à la fois pour te permettre de couvrir tes charges et de gagner un revenu décent, et pour te démarquer de la concurrence et attirer des clients de qualité.

Au fur et à mesure de ton évolution, tu gagneras en compétences et peut être en charges également, donc penses à mettre à jour ton TJM régulièrement afin de ne pas avoir de mauvaises surprises en fin d’année.

Et n’oublie pas :

Sois flexible et n’aie pas peur d’adapter ton TJM en fonction de la mission et du client.

Maintenant que tu as fixé ton TJM, il te faut plus de clients et pour ça, tu peux rejoindre MeetCo, le 1er réseau d’affaires digital qui va te permettre de développer ton réseau, d’obtenir des recommandations et de trouver des clients.

Chez MeetCo, nous utilisons des cookies pour mesurer l'efficacité de nos publicités et dans le but d'annalyser notre trafic. Vous pouvez continuer votre navigation sans cookie ou les accepter :

Accepter le cookie pour mesurer l'efficatité de nos pub

Accepter les cookies d'analyse de trafic

Announcements
Recommendation
Events
Users
Chat
Forum
Masterclass
Affiliations
Setting
Déconnexion